Exemplarité

Makers orvaltais, mobilisés pour fabriquer des masques visières

Durant la crise sanitaire du COVID-19, les habitant.e.s, associations et entreprises orvaltais.e.s ont porté toutes sortes d’initiatives pour aider, créer du lien ou égayer le quotidien de leur entourage. Parmi lesquel.le.s plusieurs « makers », qui ont fabriqué des centaines de visières en plastique, chez eux.

Face à la pénurie de matériels de protection, des Orvaltais ont réalisé des masques visières à destination de ceux qui étaient en première ligne face à l’épidémie : les soignants, le personnel municipal ou les commerçants.

Julien Moreau, créateur de Sunshare, une solution de partage d’électricité entre particuliers, a emprunté l’imprimante 3D du collège Jean-Rostand pour créer des visières de protection, grâce aux plans de fabrication publiés gratuitement sur Internet.

Denis Chevalier, enseignant au Lycée Nicolas Appert, a réalisé plusieurs dizaines de visières pour la Ville, avec un groupe de « fabricants » bénévoles, sur les imprimantes de son lycée et de Monge.

Daniel Pivaut s’était lui aussi lancé dans l’aventure dès la mi-mars et après plus de deux mois de fabrication sur l’imprimante 3D qu’il utilisait d’habitude pour ses loisirs, il avait fabriqué et donné, au 2 mai, 1300 visières ! Grégory Langeix a participé à l’action menée par le fablab de Saint-Nazaire « Bluelab » et a fabriqué plusieurs dizaines de masques.

Chaque fois, ces initiatives ont pu réussir grâce à l’élan de solidarité d’habitants et de commerces comme Top Office, qui ont donné des films en PVC, ou ont servi de relais pour distribuer ces protections.



Les commentaires sont fermés.