Exemplarité

Ateliers écolo-citoyens, la solidarité cousue main

Durant la crise sanitaire du COVID-19, les habitant.e.s, associations et entreprises orvaltais.e.s ont porté toutes sortes d’initiatives pour aider, créer du lien ou égayer le quotidien de leur entourage. Parmi lesquel.le.s les bénévoles des Ateliers écolo-citoyens, qui ont souhaité se mobiliser autour d’actions solidaires, comme la confection de quelque 1250 masques en tissu.

Quand elles se remémorent cette période de production intense, les quinze couturières bénévoles gardent le souvenir d’une belle aventure collective. « On ne se connaissait pas forcément très bien et on n’était pas toutes très expérimentées en couture, mais on a énormément partagé, sur WhatsApp notamment : on échangeait des astuces pour trouver des matières premières, pour répartir le tissu et l’élastique entre nous, pour améliorer les techniques de confection et les modèles… On a par exemple créé un patron de masque adapté aux personnes porteuses d’appareils auditifs ! », témoignent-elles.

Autour des couturières, un réseau d’entraide s’est formé en renfort, pour découper les pièces de tissu, ou encore livrer les masques à vélo. Des habitant.e.s ont aussi fait des dons de matériaux. C’est le cas de Gérard Sézestre, qui a offert au collectif les tenues hospitalières réformées qu’il envoie habituellement en Afrique. Le tissu a servi de doublures aux masques, et les chutes ont été conservées pour le Relais Atlantique.

Une distribution ciblée vers les quartiers

Sur les 1250 masques adultes et enfants produits, 450 ont été mis à disposition du centre socioculturel de Plaisance et 100 à celui de la Bugallière, qui les ont redistribués aux habitant.es. 100 exemplaires ont été remis aux 2 maisons de retraite de la commune. Les autres masques ont été donnés à des habitants qui en avaient fait la demande. Nombreux sont les bénéficiaires à avoir fait un don aux Ateliers écolo-citoyen en contrepartie. Les 500 € collectés ont été reversé à des associations solidaires locales.

 



Les commentaires sont fermés.